French flagEnglish flag

Ernest Pignon Ernest

Ce n’est pas un acte de foi qui a décidé de l’aventure singulière, délibérément hors cadre, qui se manifeste dans ce livre, et va désormais s’exposer. Tout est venu d’un questionnement, d’une fascination, du vertige également qui ne peut qu’emporter ceux qui désirent évoquer, penser, comprendre, figurer un phénomène aussi troublant, aussi dérangeant, aussi insensé que celui de l’extase.
Il y a plus de quinze ans déjà qu’à la suite de ses collages dans les rues de Naples, Ernest Pignon-Ernest a ébauché ce dialogue très libre avec les grandes mystiques, ici au nombre de sept : Marie Madeleine, Hildegarde de Bingen, Angèle de Foligno, Catherine de Sienne, Thérèse d’Ávila, Marie de l’Incarnation et Madame Guyon.
Pour un artiste qui a toujours fait du corps l’objet et le sujet de ses explorations, la rencontre autour d’une thématique de cette nature relève autant d’une quête que d’un défi . Comment représenter ce qui ne se peut voir ? Comment faire images de chairs qui aspirent à se désincarner ? Comment capter les traces, les effets, les lumières, les ombres, les soupirs ou les cris d’expériences ineffables ? Comment restituer par des traits de tels transports, de tels excès, de telles effractions sublimées ?

Site Internet : www.pignon-ernest.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Powered by WordPress | Designed by: seo service | Thanks to seo company, web designers and internet marketing company